+33 (0)2 40 42 51 09
MENU
MEILLEUR TARIF GARANTI
Je réserve Meilleur tarif garanti
RÉSERVEZ EN DIRECT
MEILLEUR TARIF GARANTI !
Autre Site
SITE OFFICIEL
-
-
+
Suivez-nous sur les réseaux sociaux !
Logo Facebook Logis Hôtel Relais marine

Logis Hôtel Relais marine

276, Rue Centrale 44420 Quimiac En Mesquer

 relaismarine@orange.fr
 +33 (0)2 40 42 51 09
itinéraire Logis Hôtel Relais marine
Logis Hôtel Relais marine

MESQUER / BRETAGNE

En Loire Atlantique, au cœur d'une région touristique très prisée

En séjournant au Relais Marine, vous êtes à Mesquer, en Loire-Atlantique dans les Pays de la Loire près des très prisées villes de Guérande et La Baule.

Idéalement située au cœur des marais du Mès, second bassin salicole des marais salants qui lui valurent autrefois le surnom de petite capitale du sel et ouverte sur l'océan Atlantique avec ses 12km de côtes et plages de sable fin, Mesquer-Quimiac est une agréable station familiale. 

Ici, vous respirez le parfum iodé des parcs ostréicoles, randonnez sur les sentiers des marais salants, vous baignez sur la plage de Lanséria ou Sorlock, plongez depuis la Pointe de Merquel ou profitez d'une pause gourmande sur le port de Kercabellec...

Aux portes de notre hôtel, l'environnement est sauvage et authentique et offre de très nombreuses découvertes et activités.

Notre équipe se fera un plaisir de vous conseiller sur la découverte de notre belle région.

Idées de découvertes :

Le port de Kercabellec

Le port de Kercabellec

Haut lieu de l'ostréiculture...

Port d’échouage, Kercabellec a connu un essor important grâce à la production du sel. L’activité salicole s’est développée à Mesquer au fil des siècles pour atteindre son apogée au XIXe siècle.

Utilisé principalement pour la conservation des poissons et des viandes, le sel est embarqué au port de Kercabellec et exporté sur toute la façade atlantique.

C’est vers 1880, pour faire face au tarissement des bancs naturels, que la culture de l’huître s’est vraiment développée.

La baie de Kercabellec propice aussi bien à la culture à plat qu’à la culture sur table, dispose de nombreux bassins d’affinage.

De nos jours, 6 exploitations mesquéraises existent, cultivant essentiellement de l’huître creuse.

Du naissain à l’assiette, de 18 mois à 3 ans sont nécessaires (dans un  premier temps en mer pour la période de grossissement puis en claires d’affinage) pour leur donner ce goût si particulier et réputé des ‘‘huîtres de Mesquer’’.

La Pointe de Merquel

La Pointe de Merquel

Une jolie balade à travers les marais salants...

Entre marais salants et océan , entre eaux douces et eaux salées, cet itinéraire est idéal pour observer les paysages et les oiseaux.

Ce circuit serpente d'abord le long de l'étier entre les bassins salicoles et vous plonge dans un univers d'eau et de silence où l'avifaune vit et vous ravit.

Puis, vous quittez les marais salants pour traverser le bocage valloné qui vous conduit à l'océan. Arrivés à la maisonnette des douaniers, c'est la mer, la plage et les rochers vers la Pointe de Merquel.

Un mêlange d'odeur iodée et de grain de sel !

4h15 de promenade à pied sur 16,5 km à travers marais et bocage avant de rejoindre l'océan...

Praticabilité : sentier côtier et sentiers longeant les marais salants réservés aux piétons. Attention, présence d'une portion impraticable à marée haute.

En savoir +
Piriac sur Mer

Piriac sur Mer

Bercé par près de 4000 ans d'Histoire, Piriac sur Mer, station balnéaire de caractère a su préserver et valoriser un passé riche et tumultueux fait de légendes, de batailles et de conquêtes.

Doté d'un patrimoine architectural homogène et de qualité, Piriac sur Mer a été labellisée "Petite Cité de Caractère" en mai 2002.

Le centre du village abrite de jolies maisons de granit agées pour certaines d'entre elles de plus de 300 ans qui ont résisté aux troubles et au temps.

Lieu de promenade incontournable, le port constitue un véritable pôle d'animation et saura combler les amoureux de la mer et du nautisme : école de voile, kayak de mer, vieux gréement, plongée, guide de pêche aux bars, centre aquatique, pêche à pied..

Pour les passionnés de balades, un chemin côtier pourvu de multiples points de vue permet de rejoindre la Pointe du Castelli.

En savoir +
Port de plaisance de Piriac

Port de plaisance de Piriac

Pour les amoureux de la plaisance...

Piriac peut s'enorgueillir d'avoir eu son port dès le 18ème siècle, avec la construction du premier môle en 1758.

Fièrement protégé par l'église du village, il a su évoluer au fil du temps, et peut actuellement accueillir 780 bateaux sur pontons et une vingtaine à l'échouage.

Un quai pêche regroupe une petite quinzaine de professionnels. La caractéristique majeure du port est l'accès de son bassin à flot par une porte basculante qui s'ouvre et se ferme au rythme des marées lorsque le niveau atteint les 2 mètres 40 au plus bas.

Lieu de promenade incontournable, le port constitue un véritable pôle d'animation et saura combler les amoureux de la mer et du nautisme : école de voile, kayak de mer, vieux gréement, plongée, guide de pêche aux bars, centre aquatique, balades en mer, pêche à pied...

En savoir +
Le port de pêche de la Turballe

Le port de pêche de la Turballe

Cinquième port de pêche français...

La Turballe a bâti sa renommée sur sa pêche du jour et la qualité de ses produits et peut s'enorgueillir de posséder un centre marée des plus avancés en matière d'équipements sanitaires.

Sa flotille se compose d'environ 70 unités et l'activité de la pêche mobilise 300 professionnels (mareyeurs, mécaniciens navals, employés de criée...)

La sardine et l'anchois sont pêchés du printemps à l'automne lorsque le règlement le permet. En dehors de ces périodes, on pêche le bar, le merlu, le merluchon, la daurade...

Le centre marée (criée) a été entièrement rénové. Il possède une halle de 1000m², 12 ateliers de marée disposant chacun de sa chambre froide, une salle de tri et de pesée...

En savoir +
Le moulin de Kerbroué

Le moulin de Kerbroué

Dernier survivant  des moulins à vent...

Le moulin de Kerbroué :

Anciennement appelé "moulin de Maincrom" (la pierre courbe), du nom de la parcelle où il fut construit au 18ième siècle, il est modernisé en 1893 : rehaussé d'un étage et pourvu d'une deuxième paire de meules, équipé du système Berton ainsi que d'un moulinet d'orientation (papillon).

Dernier survivant dans la région, il travaille jusqu'à fin 1960. A cette époque il était encore au milieu des pâtures et de champs de céréales.

En 2004, acheté par la municipalité de La Turballe, il est restauré puis confié à l'association "Au gré des Vents" qui gère le patrimoine Turballais.

Une visite s'impose pour découvrir le mécanisme qui permet d'écraser le grain pour en extraire la farine. Sur 4 niveaux, la force des ailes, 52m² de voilure, entraîne le rouet, la lanterne, le gros fer, qui, à leur tour, par divers engrenages feront tourner le trieur, la meule courante, la blutterie, pour obtenir la fine fleur et le gruau ...

Durée de la visite 45 minutes.

 

La maison du meunier :

Autrefois lieu de stockage du grain ou de la farine, ce lieu est aujourd'hui la mémoire d'antan des objets du quotidien.
Des donateurs généreux ont aidé à constituer une collection d'objets de tous les jours afin de faire revivre l'époque ou l'âne faisait le va et vient entre la ferme et le moulin... et que les ailes tournaient au vent...

Vous y admirerez : Coiffes et costumes, fers à gaufrer et à repasser, dentelles, chaufferettes, sabots ...

En savoir +
Les îles du Morbihan

Les îles du Morbihan

Au départ de la Turballe, visitez les îles du Morbihan, joyaux de verdure, de calme... souvenirs iodés garantis !

Belle île en mer, Houat, Hoëdic vous réservent de belles surprises...

Belle-île-en-Mer, "La bien nommée" doit son nom à la beauté et à la diversité de ses paysages. Belle Ile est la plus vaste des îles Bretonnes (20 km de long sur 9 km de large).

Elle offre deux types de côtes distinctes : la côte "en dedans" particulièrement vallonnée et bordée de grandes plages et la côte "sauvage" rocheuse et abrupte.

Profitez des plages de sable blanc et des sentiers de la côte sauvage à Houat.

L’île s’étend sur 5 km de long et 1 km de large. Vous pourrez déambuler dans le bourg parmi les coquettes maisons blanches et fleuries ou sur le sentier de la côte sauvage (à pied uniquement), mais aussi profiter des plages de sable blanc ou découvrir à vélo l’intérieur de l’île. Sans oublier une visite à l’éclosarium pour découvrir le monde marin microscopique - tél : 02 97 52 38 38


Surnommée "le caneton", Hoëdic est la plus petite des trois îles : 2,5 km de long sur 800 m de large. Laissez-vous guider au gré du vent, vous découvrirez son fort Vauban, son église pastel, sa fontaine où jadis les femmes venaient y chercher l’eau potable.

Vous profiterez du soleil au sein de ses magnifiques criques et de sa paisible atmosphère.

L’île ne peut se visiter qu’à pied.


En savoir +
La presqu'île de Guérande

La presqu'île de Guérande

Un site exceptionnel et préservé...

La Presqu'île de Guérande, un territoire aux richesses préservées : grands espaces naturels, architecture traditionnelle, villages typiques et des hommes aux savoir-faire multiples.

Marquée par la diversité de ses paysages, la Presqu'île est délimitée par l'Océan Atlantique à l'Ouest et au Sud, L'Estuaire de la Vilaine au Nord, et le marais de Grande Brière, à L'Est.

Le territoire de la Presqu'île se recoupe en partie avec le territoire du Parc naturel régional de Brière, créé en 1970 (8 communes de la Presqu'île sont adhérentes au Parc naturel régional de Brière : Assérac, Guérande, Herbignac, La Baule, Saint-Lyphard, Saint-Molf, Pornichet, Saint-André-des-eaux).

En savoir +
La Brière

La Brière

Deuxième marais de France...
 

A deux pas de La Baule et des marais salants de Guérande, et à seulement quelques kilomètres de Nantes au sud de la Bretagne, la Brière ne se lasse pas de surprendre le visiteur.

C'est à bord d'un chaland, barque noire et effilée à fond plat dirigée avec une perche, que cette vaste étendue de canaux et de prairies humides révèle ses plus beaux visages…

Qu'il s'agisse de son exceptionnel environnement, ses marais d'eaux douces parsemés de roselières, où viennent nicher de nombreuses espèces d'oiseaux ou de son patrimoine architectural, symbolisé par les typiques toits de chaume qui couvrent les habitations traditionnelles.

Le territoire du Parc naturel régional de Brière concentre près de 60 % des chaumières de France. Le hameau fleuri de Kerhinet rassemble ces maisons traditionnelles restaurées.

En savoir +

Découvrez l'hôtel